SPI OUEST-FRANCE 2021

Petit aperçu des régates en Grand Surprise « Vermicelle » :

Première journée : après une vérification en mer du matériel de sécurité d’une partie de la flotte des « grand surprise » par les affaires maritimes le départ est retardé, la première manche débute par 10 à 12 nœuds l’équipage du Vermicelle finit 2 sur 32 bateaux inscrits. La deuxième se joue alors par vent mollissant, passant de 8 à 5 nœuds, encore bien placé, 6 ème place à la dernière bouée sous le vent, nous apprenons que nous sommes OCS (départ prématuré). La troisième manche se déroule dans le même type de conditions météo, 5 nœuds, nous ne finissons que 11 ème avec une énorme algue dans la quille. La bataille est rude et les risées sont aléatoires sur le plan d’eau.

Deuxième journée :

Les trois manches du jour se jouent aussi dans du très petits temps, 5 à 8 nœuds de vent mettant à vif le cerveau du tacticien, Yann Le Helleix, et la concentration du barreur Yoann Domain. A l’issu de la journée nous sommes 10ème au général.

Troisième et dernière journée :

Le vent est au rendez-vous, 10 à 15 nœuds et petites risées à 18. Ces conditions nous sont beaucoup plus favorables, elles nous permettent de finir 4 et 5 sur les deux manches du jour. La dernière manche aurait dû être pour nous, en effet, deuxième à 10 mètres du premier à la dernière bouée sous le vent, nous remontions pour l’ultime bord de près, malheureusement la poulie du rail de génois bâbord à céder nous obligeant à virer et finir hors cadre avant d’avoir trouvé une solution. Malgré ce problème nous terminons 6 ème au général. Face à l’enthousiasme général de l’équipage, on parle déjà de relouer à nouveau un bateau pour le prochain spi ouest 2022. La totalité des régates s’est déroulée par une météo magnifique accompagné par une flotte de bateaux professionnels (les figaros 3) sur notre rond.

Olivier Gouessan