SOUQUE A BLOC met le cap vers les Antilles

20141030_135600Le 11 juin 2011, Alain Boulais mettait à l’eau son voilier construit de ses mains et de celles de son épouse Sylvie pour un résultat bluffant. Très peu de chantiers navals actuels  ne peuvent rivaliser avec une telle qualité de construction. il faut dire que de 2005 à 2011 tant d’efforts et de privations ont permis ce résultat. Et depuis, Alain s’entraîne en régate ou en sorties, en solo ou en équipage pour apprivoiser son joli coursier rouge. Car la bête est puissante même si c’est un ULDB. Alain a toujours dit qu’il l’avait conçu pour des traversées transatlantiques, où le comportement sera plus adapté qu’à celui de la régate en baie de St Brieuc. Alors que la Route du Rhum va s’élancer dimanche, Alain, son copain Phiphi et leurs fils respectifs Quentin et Arnaud tous deux 40 ans, auront pris 24 heures d’avance. Où se feront-ils doubler??C’est la grande question mais finalement pas l’interrogation principale de notre équipage bien sympathique.

L’idée de partir s’est imposée entre nos deux sexagénaires en août de cette année. Les deux mousses ont embrayé immédiatement. Une telle traversée ne se présente pas si souvent.

La joie de ces 4 garçons est immense et l’avitaillement en cours. Les derniers préparatifs et améliorations sont apportés au bateau, afin que cette aventure se fasse dans des conditions optimums.

SOUQUE A BLOC devra déjà passer le Gascogne dans une dépression annoncée, puis descendre vers Madère ou les Açores avant de traverser l’océan pour viser un atterrissage à st Martin  .

Seules la météo et la réserve d’eau pourront déterminer l’endroit de l’escale. Et puis durant 3 mois, la coque rouge voguera d’îles en îles…Un petit goût de rhum arrangé…

Le YCVA leurs souhaitent une excellente traversée en attendant les photos. Th.